En France vous êtes payé par jour de travail, indépendamment de votre vitesse de travail et autre. Les porteurs gagnent plus que les cueilleurs mais ça ne représente pas une grande différence. Chaque année le paiement se fait selon les tarifs fixés par la loi. L’année passée la paye était de 50 Euros net pour une journée de travail de 8 heures. A côté de cette paye nette vous bénéficiez du gîte et du couvert. Les jours où vous ne travaillez pas à cause de la pluie ou de maladie ne sont pas payés. A la fin des vendanges vous êtes payé comptant ou par chèque. Dites au fermier que vous préférez un paiement comptant, ainsi vous n’aurez pas de frais d’encaissement . Dans le cas de paiement par chèque, il vaut mieux encaisser votre chèque tout de suite à la banque en France.
Le fermier est obligé de vous assurer en cas d’accident de travail. Cette assurance ne couvre pas les dommages de vol ou autre. Nous vous conseillons une assurance de voyage.
Trouver une bonne adresse de travail en France n’est pas simple. Le raisin n’est pas toujours cueilli manuellement et le gîte et le couvert ne sont pas toujours offerts.
Nous cherchons et réservons chaque année des places chez un certain nombre de viticulteurs. Ces fermiers reçoivent le plus souvent depuis déjà quelques années des cueilleurs de divers pays de la Communauté Européenne.

Les conditions à la participation des vendanges sont les suivantes :
  1. Age minimum de 18 ans
  2. Une bonne santé et une bonne forme physique
  3. Un passeport ou une carte d’identité d’un pays de la Communauté Européenne
  4. Disponible toute la période des vendanges (de 7 à 18 jours)
 
‘Appellation Contrôlée’ se charge de la réservation de votre place chez un viticulteur, vous communique tous les renseignements concernant l’adresse, le travail, les vêtements et autres.
La participation à ce programme des vendanges coûte 99 Euros.
 
  Le programme des vendanges pour 2007.
La cueillette du raisin en France frappe encore l’imagination de nombreuses personnes dans le monde entier. Et ce n’est pas sans raison : les régions viticoles font partie des plus belles et des plus romantiques de France, la nourriture et la boisson y sont abondantes et les vendangeurs viennent des quatre coins du monde pour le travail et l’ambiance sympathique.

Ce programme de vendanges a été fait pour tous ceux qui pensent aller faire ce travail en France. ‘Appellation Contrôlée’ met les viticulteurs et les vendangeurs en contact et fournit en même temps toutes les informations nécessaires, fondées sur de nombreuses années d’expérience en tant que vendangeurs.

Nous vous procurons une adresse sûre de travail, nous nous occupons de tous les accords fixés concernant la date du début des vendanges, leur durée totale et autres informations de travail détaillées.
La plupart des lieux de travail sont situés dans le Beaujolais, Le Mâconnais et le Chablis. Ces régions se trouvent au nord de Lyon. Le paysage est tout en collines et se transforme petit à petit en montagnes plus élevées. Des petits villages pittoresques sont dispersés ici et là et les vignobles s’étendent le plus souvent sur les collines qui offrent une vue magnifique !
En septembre le temps est essentiellement beau mais peut changer brusquement. Pendant les vendanges la vie est très intense dans les petits villages. Beaucoup de vendangeurs vont après leur travail dîner dans des petits cafés ou des caves à vin chez le fermier. Les paysans font leur vin eux-mêmes ou livrent leur raisin à la coopérative des environs. Quelques fermiers travaillent pour de grands châteaux (ou sont eux-mêmes les propriétaires d’un château).
  Les vendanges ont lieu durant le mois de septembre et les premiers jours d’octobre. Comme tous les travaux agricoles, la cueillette du raisin est un travail lourd. La position de travail est fatigante, surtout à la fin de journée. Peut-être devrez vous porter, ceci en fonction de la composition et de la grandeur de l’équipe. C’est moins mauvais pour le dos mais au moins aussi fatigant (le panier porté sur le dos pèse environ 50 kg). De plus il faut tenir compte du fait qu’en septembre il peut faire encore assez chaud l’après-midi (jusqu’à 30 degrés) mais le matin de bonne heure la température peut descendre autour de 0 degrés.
Les vendanges durent de 7 à 18 jours maximum et nous vous faisons savoir par avance combien de jours dureront approximativement le temps de vos vendanges. Pendant les week-ends on continue de travailler. Il est convenu que vous restez travailler chez le fermier du début jusqu’à la fin des vendanges.

Le plus souvent, lorsqu’il pleut, on ne travaille pas parce que c’est mauvais pour la teneur en sucre du raisin. Cependant s’il pleut plusieurs jours à la suite il faut quand-même retourner travailler car sinon les grappes de raisin pourrissent.
   
     
   
Chez la plupart de nos viticulteurs vous êtes assuré d’un lit et de tous les repas. Vous êtes le ou la bienvenu(e) la veille du jour où les vendanges commencent. Le confort des fermiers est très divers : Certains vous donnent la possibilité de camper tout en profitant de tous les repas à la ferme, d’autres mettent à votre disposition les bâtiments annexes d’un château ou bien vous dormez dans le grenier d’une grange. Ne vous attendez pas à un hôtel intime, de cette manière vous ne pourrez pas être déçu. Normalement les chambres à coucher sont séparées entre garçons et filles. Tous nos fermiers ont été sélectionnés en tenant compte de commodités satisfaisantes : un lit propre, une douche et des toilettes. Les repas consistent en un petit-déjeuner, chez beaucoup de fermiers un ‘casse-croûte (sorte de deuxième petit-déjeuner pris sur place vers 10 heures) et deux repas chauds par jour. Les deux repas chauds sont copieux et typiquement français (bien sûr avec du vin). Cela semble peut-être beaucoup mais vous en aurez besoin !